vendredi 28 novembre 2008

soie (1)

Ce week-end à Lyon se déroule le marché des soies, rassemblement somptueux que je ne peux manquer. Je sais que je ne craquerai pas devant les coupons mais j’aurai plaisir à effleurer les tissus. Je ressens une tendresse particulière pour cette matière depuis que je connais mieux les vers à soie

Septembre 2006, l’année scolaire débute pour notre classe de CE1. Outre les projets déjà formés à l’intérieur du cycle, j’essaie de prévoir des sorties qui jalonneront le programme ; il faut s’y prendre toujours très tôt. J’ai appris la réouverture de la Maison des Canuts, je monte à La Croix-Rousse et demande une pré-visite. Aïe ! C’est complexe, la démonstration de tissage sur un métier à bras Jacquard me semble intéressante ainsi que la présentation de la vie quotidienne des Canuts au XIXe. Il faut malgré tout venir ici avec une réelle motivation et je ne vois que l’élevage des vers à soie qui puisse réellement préparer le terrain. J’envisage la sortie au printemps suivant, ce qui me laisse du temps pour trouver les petites bêtes et organiser toutes les lectures et activités autour du sujet.

Mais comment se procurer les œufs de bombyx du mûrier ? Quelle est la bonne période ? J’écris, je téléphone, je me décourage et c’est finalement une amie ancienne professeur de bio qui, le 12 septembre 2006, m’apporte de minuscules chenilles ; les œufs viennent juste d’éclore. Je dois me procurer des feuilles de mûrier, il y en a un près du musée Guimet, facile ! Ma copine s’amuse, elle, elle sait que je m’embarque dans une drôle d’aventure qui durera plus de deux mois.

à suivre... soie (2)

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Tu sais, enfant, j'ai été enchanté par l'atelier d'élevage de vers à soie, mis en place par un instituteur dans un tout petit village de campagne. Je me souviens du bruit très intense de mastication des feuilles, de la récolte des feuilles de mûriers, des cocons blanc/jaunâtre. Cet instituteur avait dû passer par les mêmes difficultés que toi pour metre en place cette activié.
R de la V.

Martine a dit…

Tu as le bon mot, nous avons été enchantés, c'est ça. Je vais en raconter un peu plus dans la suite...