dimanche 1 février 2009

carré

Mon voisin se contorsionne pour ramasser son porte-mines qu'on croirait en or massif... Bijou indispensable pour faire une grille de sudoku niveau 2 dont il vient de remplir laborieusement quelques petits carrés!! Ça ne doit pas être son truc... Je lui aurais pourtant donné du 4 quand je l'ai aperçu au bout du wagon, géant aux épaules carrées, engoncé dans un costard rayé super classe, cravate serrée au col malgré la touffeur de l'air. Aspect sélect, solide et sérieux, il doit être carré en affaires celui-là! En tout cas, élégance voyante incongrue en ce lieu... et par ce temps... Bref, le voilà près de moi maintenant, jambes croisées coudes étalés, et je n'ose guère bouger, coincée entre lui et la fenêtre; je jure que je prendrai une place couloir la prochaine fois!


J'ai plus ou moins calé mon sac par terre, entre mes mollets et le siège. N'empêche! Voilà qu'il se répand sur les baskets du professeur assis en face de moi et qui feuilletait ses copies... des épreuves de maths d'ailleurs, j'ai bien repéré les équations et les racines carrées!


"Oh pardon! Excusez-moi...


- Je vous en prie, ce n'est pas grave..."


Echange forcé de banalités, facilité par les inconvénients de la réservation en carré plutôt qu'en duo, il faudra vraiment que je fasse plus attention au choix de ma place... Là il s'agit toujours de "défendre son pré carré" avec conviction tout en restant le plus citoyen possible...


De l'autre côté de l'allée, donc dans un inconfortable carré semblable, une femme se décharge au portable et raconte dans les moindres détails sa toute récente virée à La Part Dieu...


"Tu ne vas pas me croire, j'ai plongé la main au fond du bac et j'ai sorti exactement ce que je cherchais, oui un carré Hermès, ah quelle affaire, je te le montrerai tout à l'heure!"


... Et ça continue, et je ne pourrai décidément pas me concentrer sur mon polar de la collection "Carré noir" emporté pour me détendre pendant le trajet...


Trois ados accompagnent la bavarde et poursuivent une joyeuse partie de cartes, l'un dévoile bruyamment son carré d'as...


L'enseignant range ses dossiers dans un cartable qui a dû beaucoup bourlinguer; il en ressort une tablette de chocolat dont il me propose un carré... J'accepte! Sympa! Je préfère, vu où nous sommes, qu'il sorte ce genre de gâterie plutôt que sandwich au pâté et carré de l'Est!


Une jeune dame, coiffée au carré, s'arrête à la hauteur de nos sièges et semble vouloir nous tenir compagnie... Un bébé en kangourou... Et tout l'attirail qui va avec! Elle s'installe face au premier de la classe, libère son petit de la poche...


Jingle SNCF... La voix mal assurée du conducteur grésille...


"Mesdames, Messieurs, le personnel d'accompagnement...


Mais oui je t'assure je l'ai eu à 50%...


... et l'équipe de restauration Chefexpress vous souhaitent..."


L'enfant s'agite...


"... la bienvenue à bord du TGV numéro 6618..."


Ça y est il pleure...


"... à destination de Paris Gare de Lyon."


La maman farfouille dans son fourre-tout...


"Nous mettons un bar à votre disposition..."


Chic, apparition du biberon...


"... ainsi qu'un service de restauration rapide..."


Gouttes de lait qui débordent...


"... en voiture 4 au centre de la rame."


... et giclent sur le pantalon de costume...


"Nous sommes à votre entière disposition...


Oh je suis désolée!...


... et vous souhaitons..."


Notre dandy se déplie, furibard, je le sens d'humeur à mettre la tête au carré à l'agent SNCF qui se pointe justement...


"... un agréable voyage!"


Animation garantie: carré TGV... carré magique!

Aucun commentaire: