mercredi 25 février 2009

parc (1)

Objectif parc!


Sammy adore le dimanche quand il fait assez beau pour que maman propose une balade le long de la plaine africaine au Parc de la Tête d'Or . Elle n'a qu'à prononcer le mot "mangouste", c'est magique, Sammy se dirige aussitôt vers le placard à chaussures. Les mangoustes, ce sont ses nouvelles amies. Elles lui font penser à l'histoire du Roi Lion dont il a déjà regardé le DVD au moins trois ou quatre fois déjà.


Allez on y va! On y va! Ce qu'ils sont longs à se préparer! Il faut habiller Anna, lui mettre son espèce de combinaison qui lui fait des boudins partout, lui enfiler les gants avec le fil qui s'entortille dans les manches, lui mettre les bottes et l'installer dans la poussette. "Arrête de gigoter! " supplie maman qui doit encore vérifier que le biberon est bien calé dans un coin du sac. Maintenant Sammy se fait disputer parce qu'il n'arrive pas à fermer tout seul son manteau... Et zut ! Il doit aussi se battre avec ses lacets, c'est trop compliqué ! Il voudrait bien des scratchs comme sur les baskets de Max, son meilleur copain! Enfin, c'est fait ! Ils sont presque partis ! Mais papa met du temps à éteindre la télé : "C'est la fin du zapping, deux secondes! ". Voilà, ça y est ! Tout le monde est sur le palier, l'ascenseur est là. Les quatre s'y engouffrent, obligés de se serrer, "à cause d'Anna forcément" pense Sammy. Maman écrase son sac à dos contre la paroi, elle tâte ses poches, oui elle a son appareil photo, alors là impossible qu'elle parte sans! Sammy, lui, emmènerait bien son Winnie sauf qu'il ne veut pas avoir l'air bébé ; Winnie c'est son ami depuis longtemps mais il paraît qu'il faut "grandir" ! Maman fait des traits sur le bord de sa porte d'armoire, ça ne suffit pas, elle dit aussi qu'il faut grandir "dans la tête", et pour ça apprendre à se débrouiller tout seul, à sortir sans doudou par exemple ! ! !


Sur le trottoir Sammy veut courir, il tire sur la main de papa, et saute! Ils prennent de l'avance mais il faut toujours attendre aux feux le petit bonhomme vert, et de l'autre côté de la rue, recommencer à faire mine de s'enfuir tous les deux. Pendant ce temps Anna s'est endormie, c'est toujours la même chose, ça la berce de se promener; là Sammy est drôlement content, ils auront peut-être un peu la paix au parc. Si elle continue sa sieste, papa et maman ne se disputeront pas pour la consoler et ils pourront aller voir tous les animaux, tous ceux qu'il préfère, et ses mangoustes bien sûr... et grimper sur les épaules des grands pour voir loin. Une dernière rue à traverser et Sammy aura la permission de lâcher la main de papa pour aller shooter dans tes feuilles ; il faut encore être poli au portail, laisser sortir les gens, c'est comme dans le métro; il y a du monde, des joggers, des bavards, des très vieux, des enfants, et beaucoup de poussettes, de trottinettes, de vélos...


Voilà! Sammy s'envole, " Sammy ! Mais ne cours pas comme ça, reste là ! " Bouh ! Les parents sont insupportables ! Sammy grimpe sur l'herbe, c'est mouillé, maman ne s'en est pas encore rendue compte... Et si ! " Sammy ! Descends ! Tu vas ramasser un coup de ballon ! Sammy ! tes baskets ! ". On file, tout droit, le petit bonhomme voit déjà les daims; beaucoup se trouvent dans les fossés qui entourent leur prairie, ils sont venus à la rencontre des visiteurs. Maman râle parce qu'il y en a qui leur lancent du pain! "N'importe quoi !" dit-elle... Sammy voudrait bien les nourrir aussi mais il paraît que c'est interdit ; c'est marqué là-bas, sur la pancarte, Sammy croit sa maman. Lui, de toute façon ne comprend pas ce qui est écrit ; dans sa classe il n'y a qu'Alban qui pourrait lire les mots sur le panneau, et encore ! Parfois il ne veut pas montrer qu'il sait... La petite famille continue sur l'allée qui longe l'enclos, Sammy traîne les pieds, ça fait du bruit et de la poussière. "Sammy, non! Tu empoisonnes tout le monde !". Un daim se met à bramer, un mâle, il a des longs bois, plats au bout ; son chant n'est pas joli dis donc, il n'a pas honte celui-là!


Oh la la ! Anna se réveille on dirait, maman va rester avec elle dans le jardin près du manège et du théâtre de Guignol, elle donnera le biberon. " Et nous on va faire le tour par la maison des girafes, et je veux voir la famille de Timon, la mangouste ! Si ! ! ! " trépigne Sammy. Gagné! Papa et Sammy se dirigent enfin vers la grande plaine africaine.


à suivre... parc (2)

Aucun commentaire: