samedi 28 mars 2009

quais (2)

[Toujours pour être en phase avec le festival Quais du polar, suite de fantaisie... assez loufoque, je l'avoue! Pour lire la première partie : quais (1)]


Extrait du quotidien " Les beaux quais de Lyon ", 28 mars 2009 :

Le Prix des lecteurs Ponts du Thriller est décerné cette année à l’ouvrage posthume de Gladys de Vitton : " De Tipp en Tipp ". Notre célèbre plume lyonnaise, déjà lauréate en 2007 et 2008 du même festival a, hélas, tragiquement disparu au cours de la nuit du 8 décembre dernier, nous vous en rappelons ici les circonstances…

Gladys de Vitton, quinquagénaire et célibataire endurcie, enchantait nos cauchemars depuis plusieurs années avec son héros infaillible et incontournable, le serial killer Brad Tipp, amateur de rombières et de vieilles dentelles. Or, en cette dernière soirée des lumières, voulant tester l’atmosphère du quai, Gladys déambulait sur la promenade des Abysses et profitait des ultimes illuminations. Selon les éléments de l’enquête menée par le commissaire Mitage, elle avait chargé sa femme de ménage, Mme Margot Bégonia, de cacher sur son chemin une espèce de billet de menace sensé avoir été rédigé par l’odieux Tipp, message laconique indiquant juste son intention de tuer… Gladys tenait à se mettre en situation pour vérifier l’enchaînement des faits délirants de son intrigue ; hélas elle mettait en scène sa propre fin ! Car Brad Tipp se trouvait justement sur le quai du repentir ce soir-là… Il en avait plus qu’assez d’être considéré comme l’ennemi public numéro 1 ! Le moment était venu de faire disparaître son immonde créatrice, et tant pis s’ils se perdaient ensemble ! La voyant glisser au bord du terrain broussailleux, il avait donc décidé de se précipiter avec elle pour en finir à jamais...

Quelques jours plus tard, Mme Bégonia apportait au commissaire le manuscrit élucidant les faits et qui vaut aujourd’hui une nouvelle gloire à Mme de Vitton. Dans ce drame haletant, elle orchestrait sa chute mortelle tout en révélant l’existence d’un fils, Roméo, conçu avec l’ignoble Brad Tipp il y a une vingtaine d’années, pendant la rédaction de ses premières aventures. En hommage aux deux disparus, Roméo Tipp sera présent cet après-midi pour recevoir la récompense de notre jury littéraire. Une esplanade est dressée à cette intention à l’endroit même de la tragédie du 8 décembre. Venez nombreux sur les berges fatidiques car la rencontre promet d’être frissonnante : M. Tipp fils aurait annoncé son désir de marcher dans les traces de son père et exprimé son envie irrésistible de connaître la fièvre des mêmes exactions…

Attention ! Personne ne connaît encore son visage et la description de sa malheureuse génitrice ne précise que son extrême élégance et un charme absolu ! Donc Mesdames, gare si vous croisez aujourd’hui, sous les ponts ou sur les quais, un individu à l’allure de trop chic type !

Aucun commentaire: