lundi 4 mai 2009

canapé

fantaisie sur canapé nostalgique, dans une ambiance à la starmania ("Le blues du businessman")...


Je suis un vulgaire canapé, deux accoudoirs et un dossier,
J’ai le cuir un peu défraîchi…
Mes housses sont un peu ridées, la mousse par endroit enfoncée,
Parfois encore on me déplie…

Sur moi combien se sont vautrés, au cours de toutes ces années ?
J’en ai capté quelques trésors !
Téléphones, pièces et billets, noyaux, cacahuètes et clés,
Cela me donnait du ressort !

J’ai abrité bien des amours ! A moi beaucoup se sont confiés,
Des secrets j’en ai des tas !
Désormais je suis vieux et las ! Je me suis tant fait aspirer,
Je me prends à rêver dans mes bras…

J’aurais aimé être ottomane, corbeille aux chevets arrondis,
Ou bien marquise à bois doré, dont on ne dirait pas le prix.
J’aurais dû être méridienne, lit de repos pour belle dame,
Empire ou bien contemporaine, collection classique ou design.

J’aurais bien fait canapé d’angle, ou mieux encore panoramique,
Configurable ou modulable, j’aurais joué le magnifique !
J’aurais aidé à accomplir fantasmes et rêves les plus chauds
Pour être enfin considéré, jugé comme étant le plus beau !

J’aurais pu faire du cinéma, ou figurer sur un tableau,
Accueillant des couples célèbres, jamais blasé de leurs ébats,
J’aurais voulu connaître ça, la chaleur de toutes leurs peaux,
Si j’avais eu plus de cachet, la star aurait pu être moi !

Aucun commentaire: