samedi 20 juin 2009

respect

"Respectons la transidentité, refusons la transphobie!", tel est le mot d'ordre cette année de la Gay Pride à laquelle il m'est impossible d'échapper, même si je suis une hétéro confirmée et même si je fuis d'habitude les grands rassemblements. En effet, la marche lyonnaise des Fiertés transite par chez moi, enfin je veux dire dans ma rue... J'entends bien arriver le cortège; les basses le précèdent, s'infiltrent dans le cours étroit, résonnent entre nos immeubles qui s'en renvoient les échos. S'y mêle peu à peu un brouhaha de foule. Alors je me poste au balcon, curieuse évidemment. Voilà les "chars", poids lourds qui portent d'imposantes sonos! Partout des couleurs, des ballons, des tenues provocantes! Des groupes talonnent les amplis, des piétons fourmillent, rejoignent ou traversent le flot, des satellites travestis drainent quelques passants encore hésitants. Trépidations, trémoussements, extravagances, de quoi étourdir les riverains pendant un bonne heure... Je suis impressionnée par des grappes de jeunes qui s'agglutinent aux bouches des canons à mousse, et cette mousse justement ensevelit en quelques minutes toute notre portion de rue, chaussée, trottoirs, voitures... De quoi me régaler de quelques photos insolites. De celle-ci par exemple émerge le drapeau arc-en-ciel, symbole gay utilisé avec six teintes depuis 1979: rouge pour la vie, orange pour la réconciliation ou la guérison, jaune pour le soleil, vert pour la nature, bleu roi pour l'harmonie et violet pour l'esprit de communauté.




Au-delà de ce combat, il me semble que respect et tolérance constituent des valeurs essentielles; à chacun ses choix, à chacun sa liberté...

Aucun commentaire: