samedi 29 août 2009

rentrée (1)


Ah! Mognoter le mot "rentrée"! Une petite vengeance? Non, pas vraiment, car je le prends toujours ce train de la rentrée! Seulement, pendant de nombreuses années l'itinéraire m'était imposé, l'agenda serré par de multiples contraintes, les étapes très organisées, nécessitant même une pré-rentrée. Aujourd'hui, je choisis le voyage, sachant que j'aurai toute liberté pour me poser en cours de route, ou pour prendre des voies de traverse au gré des opportunités ou des envies.

Rentrons dans les détails... L'acteur, lui, fait sa rentrée à n'importe quelle période de l'année. Mais le mot "rentrée" employé seul, à force de signifier la reprise des classes, le retour aux activités après les congés d'été, a fini par désigner cette époque même, début septembre, où il faut remettre un collier, retrouver des habitudes et prendre de bonnes résolutions.

Dans le cas précédent, on a bien le sentiment de rentrer dans le rang! C'est autre chose quand il s'agit de rentrer au pays, au bercail, auprès des siens, après une longue absence; comment ne pas ressentir le pincement au coeur qui l'accompagne? Rentrer dans sa coquille touche à l'intimité et traduit un repli sur soi. Rentrer la tête dans les épaules donne profil bas; il arrive qu'on veuille même disparaître, par crainte du regard des autres ou par honte, rentrer sous terre.

J'en connais qui n'hésitent pas à sortir et à s'exposer aux tentations du monde, et celles-là (!) n'apprécieront pas de rentrer quelquefois bredouille de leurs parties de shopping. Leurs conjoints ravis, eux, à la fin du mois, rentreront pour une fois dans leurs sous...

Voyons, tout cela ne mène pas à un article passionnant! Ce que j'aime plutôt, en fait, c'est rentrer dans la peau de mes personnages de fantaisie, et là je dois leur demander de l'aide... J'irais bien voir ce qui se passe actuellement du côté de l'immeuble où règne Madame Bégonia! Accepterez-vous encore de rentrer dans mon jeu?

à suivre... rentrée (2)

2 commentaires:

Gisèle a dit…

Qui est madame Bégonia ? Un personnage tiré d'un roman en rapport avec ta précédente profession que la rentrée des CLASSES te rend nostalgique ?

Martine a dit…

Non, pas de nostalgie... Et Madame Bégonia fait partie de mon nouvel univers, bien plus léger...