vendredi 25 septembre 2009

bleu

(Quelqu'un parle à quelqu'une: "Si tu étais...")

Si tu étais une couleur,
Tu serais forcément le bleu,
Ce bleu que tu aimes porter,
Qui envahit jusqu'à tes yeux.
Certains s'y sont déjà noyés.

Ils s'étaient élancés sans peur.
Qu'espéraient donc ces amoureux?
Voulaient-ils trop prendre de toi?
D'un monde espéré délicieux,
Furent-ils surpris par le cœur froid?

Ils n'ont pas trouvé le bonheur
Et auraient dû regarder mieux.
Tu es comme la mer hélas,
Ou comme l'horizon et les cieux,
Brusque, changeante, fragile espace.

Toujours en conflit intérieur,
De tempérament capricieux,
Tu joues de ta mélancolie,
Abîmant les hommes à ton jeu.
Ils s'y laissent aller, quelle folie!

Si tu étais une couleur,
Tu serais forcément le bleu,
Ce bleu que tu aimes porter,
Que tu assortis à tes yeux,
Tes yeux où je vais me noyer...

Aucun commentaire: