vendredi 25 juin 2010

fable

Dans la classe, près du radiateur,
Gone à la mine pâle, rêveur,
Il végétait.
Le maître le trouvait bien sage,
Intégré dans le paysage,
Et l’oubliait.
Or il advint qu'un jour pourtant,
Bien malgré lui, le pauvre enfant
Fut très surpris.
Voilà qu’au détour d’une page
Un mot évoqua une image !
Folle magie !
Il continua alors, en douce,
A feuilleter tout le Larousse,
Yeux ébahis,
Puis siffla la bibliothèque.
A tous les autres clouant le bec,
Seul, il apprit.
Cette épatante découverte,
Inespérée et tardive certes,
Changea sa vie.
Depuis, ne pensant plus qu’aux livres,
D’histoires et de contes il s’enivre,
Comblé, ravi.
Il se voit à l’assaut du monde,
Les mots, le plaisir, l’inondent.
Il a envie
D'apprendre ! Il aime bien sentir
Tout cet espoir, tout l’avenir,
Qui s’offrent à lui.
Encore maintenant, au collège
Près du radiateur est son siège,
Mais plus hardi,
Il lève la main, fait le fier,
Il n’est plus question, ça c’est clair,
Qu’on l’oublie.

Alors d’insister rien ne sert,
Convenez-en ! Un jour, il s’avère
Qu’on devine
Des mots l’intérêt, le besoin,
Et la lecture arrive à point,
A vie, copine !


(Curieusement ce petit exercice a débuté en relisant par hasard la fable de La Fontaine Le lion et le rat, texte très présent dans les manuels du cours élémentaire, ce qui m'a rappelé quelques années d'école. Et le rat, bien sûr, me fait penser immanquablement aux bibliothèques, et à Firmin...)

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Effectivement, ton vendredi 25 juin était placé sous le signe des fables! Il y a parfois de drôles de coïncidences!

Bises

Agnès

Accent Grave a dit…

Bien vrai, insister ne sert à rien mais encourager ne peut pas nuire.

Accent Grave

Martine a dit…

Agnès, j'ai beaucoup apprécié tes élèves qui ont donné des fables une version chantée très originale; les mélodies n'étaient pas simples, dis donc ! Les fables sont toujours appréciées à l'école n'est-ce pas, et je les retrouve maintenant dans de nombreuses propositions des ateliers d'écriture...

Je suis d'accord, Accent Grave, il s'agit bien d'encourager; et dans ce cas de la lecture de proposer l'air de rien un bel éventail de supports et d'activités pour que chacun ait le maximum de chance d'y trouver son intérêt... Donner des moyens. C'était mon souci en tout cas; j'en avais parlé dans le p'tit mot "méthode".

Merci à tous deux pour les visites!