mardi 30 novembre 2010

flocons

(quelques p'tits essais d'actualité, car les flocons perturbent beaucoup, en ce moment, le Grand Lyon...)

                                                                    Danse dense et valse vive
                                                                    les flocons font la fête -
                                                                    Promesse d'hiver

Poudre de ciel
flocons sur la langue -       
Dessert pour tout le monde  


                                                  Le ciel floconne
                                                  le moineau frissonne -
                                                  Est-ce bientôt Noël ?


Tombée par terre        
les quatre fers en l'air -
Ça  glisse                      


                                                                            De là-haut quelqu'un jette
                                                                            les miettes d’une lettre -
                                                                            Flocons du désamour

1 commentaire:

Martine a dit…

Le haïku est une forme de poésie bien particulière qui permet non seulement de noter une émotion, une impression, un moment, mais ouvre aussi sur l’imaginaire. Il s’agit d’être concis, précis, évocateur : en trois vers, pas si simple…

Je débute donc et je trouve bien intéressant qu’en retravaillant mes essais on me montre comment progresser, comment suggérer plus justement une image, en ajoutant ou supprimant simplement un détail, en modifiant un ordre de mots. Merci Danyel de superviser mon apprentissage, et pour ces propositions :

Le ciel floconne
le moineau frissonne -
Bientôt Noël ?

Tombée par terre
les quatre fers en l'air -
tortue frigorifiée

Miettes d'une lettre
jetées de là haut -
flocons du désamour