lundi 14 février 2011

deux

Être deux...
Partager un quotidien,
ses épreuves et ses peines,
c’est difficile parfois !

Être deux…
Oublier un chagrin
dans la chaleur de l’autre,
ça rassure souvent !

Être deux…
S’éveiller le matin
en quelques gestes tendres ;
du plaisir, pourquoi pas ?

Être deux,
Sans se montrer certain
que ce s’ra pour la vie…
Ça, ça fait peur, toujours !

Être deux :
parfois, souvent, d’accord !
Et pourquoi pas toujours ?
Faut-il être si fort ?

Pas fort, non,
Mais ça s'nourrit l'amour
D'attentions, de p'tits mots...
Si tu veux rester deux...

(à lire aussi, pour l’occasion : amour, bleu, cœur, rencontre)

4 commentaires:

Accent Grave a dit…

Oui deux, surtout quand un et un donne trois!

Accent Grave

Martine a dit…

Vous avez raison,
jusqu'à quatre, cinq...
Ainsi à deux on bouleverse le calcul ordinaire !

Zoreilles a dit…

À vous deux, Accent Grave et Martine, vous allez finir par me faire aimer les chiffres!

Martine a dit…

Surtout qu'Accent Grave a encore écrit récemment que chacun possède un talent unique.
Tout en restant unique on peut donc être compatible avec un autre jusqu'à se multiplier. Quand on y pense, on se sent doublement important :-)