vendredi 15 avril 2011

motifs


Le printemps inciterait plutôt à sortir... Tant pis si le clavier s'ennuie, comment résister aux tentations de saison ? Je m'balade donc, mais j'en profite aussi pour engranger les images et cueillir quelques inspirations ; je vadrouille disons, pour les bons motifs...

Justement des bons motifs, mais là dans le sens esthétique du terme, j'en ai trouvé quelques-uns à l'occasion d'une visite fraîcheur au Musée Gallo-Romain de Lyon, sur les pentes de la colline de Fourvière. Impossible de ne pas être attiré, fasciné, par les superbes mosaïques qui jalonnent le parcours,  tout en descendant et remontant le bâtiment curieusement conçu en spirale... Après avoir noté sur place quelques modèles de rosaces et d'entrelacs, j'ai eu envie de les reprendre, chez moi, tranquillement, de compléter ma petite collection en recherchant d'autres formes possibles, et enfin d'essayer une présentation à mon goût. Comme j'aime ces moments où l'ensemble tend à se mettre en place ! Voilà typiquement le genre de travail qui me repose... J'oublie le temps qui passe et  même le beau temps qu'il fait, je me concentre simplement ; rien n'est plus important que de parvenir à... quelque chose, à un semblant d'organisation... Comme lorsqu'il s'agit de boucler un texte, il faut bien fignoler le dessin...


Par ailleurs les motifs, si l'on considère les différentes définitions de ce nom si commun, se révèlent fort intéressants !  Quel est le lien entre les raisons, prétextes, excuses, et ces figures ornementales qui servent de thèmes décoratifs ? Eh bien c'est qu'ils engendrent tous une sorte de mouvement... Dans un cas on évoque un mobile ou un élan qui conduisent à agir d'une certaine façon ; dans l'autre on prend une forme, une structure esthétique que l'on s'applique à répéter, le plus souvent selon un rythme particulier.  Utilisé aussi dans le vocabulaire musical, le motif consiste en une phrase mélodique que l'on retrouve plus ou moins modifiée tout au long du développement d'une œuvre.

Un p'tit mot banal le motif, et pourtant un vrai moteur d'action, une impulsion pour la plume ou l'instrument, et finalement  l'origine possible de belles émotions.

Aucun commentaire: