dimanche 19 juin 2011

ivraison

Non, cette promesse n'est pas affichée sur la vitrine d'un marchand de vins local ni sur celle d'un négociant en cidre breton de marque notoire, mais elle s'étale en bien gros caractères sur la baie vitrée du supermarché très généraliste de mon coin de rue...

Le passant ressent un manque...

On croirait presque à un oubli volontaire ! L'ivraison aurait-elle ses raisons ? En tout cas le problème saute aux yeux, et ce serait peut-être un bon filon à exploiter pour un responsable de com.

J'en ai profité pour faire un détour par mon répertoire de terminaisons (!) et plus particulièrement chez les suffixes... Les noms en -aison, souvent dérivés d'un verbe reconnaissable, expriment une action ou son résultat, parfois les deux. Ainsi la livraison peut désigner le geste de remise comme l'objet finalement délivré. Il me semble cependant que notre charmante ivraison se définirait mieux comme une sorte d'enivrement (le processus disons) conduisant à l'ivresse, et correspondrait moins à l'ivresse elle-même... Ceci dit, je propose encore de varier les annonces : "ivraison offerte", "ivraison immédiate", "ivraison rapide", "ivraison record"... 

Ce serait peut-être instructif d'aller tester le service en magasin ? Allez, rendez-vous au rayon apéro...

2 commentaires:

Accent Grave a dit…

Ivraison à domicile.

Ivraison en 20 minutes.

Ivraison même les jours fériés.

Accent Grave

Martine a dit…

Espace réservé pour l'ivraison...
Ivraison permise, ivraison régulière, ivraison fréquente, ivraison express...