vendredi 29 juillet 2011

fouets


(une raison comme une autre d'être optimiste...)

Victoire ! Joséphine vient de dénicher, totalement par hasard, dans un supermarché très spécialisé, le modèle qu'elle cherchait depuis des semaines : il est destiné à remplacer les instruments précédents acquis autrefois, à l'aube de sa vie conjugale... Ah ceux-là ! Madame s'en souvient avec tendresse, comme les témoins d'une époque magnifique ! Emménageant avec Momo dans leur premier nid d'amour, il avait bien fallu se munir d'un kit de base, dont ces outils essentiels, et à ce moment-là, c'est une forme caractéristique qui était à la mode, très facile à manœuvrer et remarquablement efficace.


Deux, au départ Josie en avait prévu deux, par prudence, car on ne mesure pas toujours sa force dans l'action n'est-ce pas... Ils auront admirablement rempli leur mission, et duré finalement très longtemps, ces compagnons régulièrement utilisés pour les préliminaires de réjouissances diverses, agapes plus ou moins spéciales, intimes ou conviviales. Hélas, il avait fallu renoncer à l'un d'entre eux et l'autre était devenu hors d'usage...

En effet le premier fut un jour confié, pour essai, à une paire d'amis particulièrement avertis, Mado et Léon, histoire de rendre service ! Joséphine et Maurice ne revirent jamais leur précieux objet, une bonne affaire pour sûr, impossible à récupérer ! Puis le second les avait lâchés, trop rompu, usé, épuisé de brasser en solitaire : devoir l'abandonner, ça leur avait donné un sacré coup...

Ensuite, eh bien il s'était avéré impossible d'en retrouver un semblable, possédant le même intéressant mécanisme, à moins d'acquérir un antique exemplaire sur internet et d'en payer les frais de port. Étaient-ils devenus si vieux jeu ? Ils testèrent alors quelques produits aux fonctions similaires... La forme classique, le torsadé ou à boule, au manche simple, les déçut, engageant trop de dépense musculaire. Les autres innovations électriques étaient vraiment trop bruyantes, leurs vibrations trop intenses, leur nettoyage trop délicat. On ne pouvait nier les bons résultats, mais quel intérêt sans les émotions peut-être désuètes mais uniques dans leur souvenir, et répondant à des exigences gourmandes ? Ils voulaient par exemple la prise optimale de l'engin, à deux mains, ou encore qu'il génère des émulsions douces et résiste à la chaleur éventuelle des corps où il serait plongé...

Mais tout semble arrangé et notre couple bien récompensé de sa patience... Josie compte bien profiter dès ce soir de sa tournoyante acquisition pourvue de l'indispensable engrenage ! Elle et son époux cherchent d'ailleurs de la compagnie, si vous voulez en être, et goûter... Promis, ça m'étonnerait que vous soyez déçus par le menu et surtout par le plat de résistance : cette omelette maison, de si bonne réputation sur la place, dont les ingrédients auront été battus avec amour à l'aide du fouet idéal !

mardi 26 juillet 2011

filigrane


en filigrane dessiner le mot...

sillonner la météo arrière

venir s'échouer en croissant horaire

sous les pavés de dunes ou de pub

coincer la bulle mazoutée du disque

se faire bronzer nature ou textile

se promener le long de l'amour

en filigrane deviner... la plage !

dimanche 17 juillet 2011

Gamine


Je vous invite à lire Gamine en vous rendant sur la grande mognoterie ! Profitez-en pour visiter... et consulter la charte de cet atelier d'écriture en ligne, ouvert à tous, où je propose de publier VOS textes construits à partir d'un thème.

Gamine est ma p'tite contribution personnelle et correspond au premier thème lancé pour l'été et lié au mot "départ".

A vos mines et vos claviers, pour me rejoindre...

vendredi 15 juillet 2011

dioïque


Ma première rencontre avec un ginkgo biloba remonte au début des années 1990, à l'occasion d'une sortie scolaire à l'Arboretum de Chèvreloup, en région parisienne. C'est vrai, j'en suis tout de suite tombée amoureuse, au point de revenir avec ma classe aux saisons suivantes pour étudier ce bel ami, le voir vivre et évoluer... Nous étions tous charmés par l'apparence de ses feuilles originales qui, de plus, se teintent à l'automne d'un magifique jaune d'or

 



Feuilles éventails
Palmes bilobées
Encrées dans le temps







A mon arrivée à Lyon il y a quelques années, j'ai aussitôt repéré les ginkgos du Parc et je leur rends encore visite très fréquemment. Comme s'ils constituaient des repères rassurants... Je passe saluer, par exemple, ce petit individu, plutôt bas sur tronc, à la chevelure en parasol...


...ou encore celui-ci, haut et fier, reconnaissable de loin, qui lance ses branches supérieures vers le ciel comme un feu d'artifice,


 et dont les grappes de feuilles portent des... ovules !

Ce second spécimen est en effet une femelle dont les ovules recevront, transporté par le vent et les insectes, le pollen produit en grande quantité par les fleurs en chatons des arbres mâles...

Eh oui, car le ginkgo est soit mâle soit femelle, un arbre dioïque dit-on... 

mardi 12 juillet 2011

musique


Décidément ça me tente de répondre à votre « initiative musicale participative », surtout après avoir constaté la diversité des très nombreuses propositions qu'on vous a envoyées... J'aurais bien d'autres idées, beaucoup en variété française (seulement moi j'aime Benjamin Biolay, Francis Cabrel, Marc Lavoine...), mais je reste sur ce qui m'est venu très vite à l'esprit en lisant votre invitation... Ce que j'ai tout de suite eu envie de partager, c'est un son particulier, une mélodie couleur tzigane liée au souvenir du magnifique film Liberté... Sorti il y a plus d'un an déjà mais j'en réécoute la B.O. toujours avec émotion...


A lire aussi, le p'tit mot de l'époque : liberté

samedi 9 juillet 2011

balcons


Ici, en ville, les balcons font la cour...

vendredi 8 juillet 2011

sortir


J'évoquais plutôt fièrement, en octobre dernier, l'intégration de notre dynamique cité au sein du réseau mondial de l'OMS Villes-Amies des Aînés. La municipalité s'est alors engagée, suite à l'obtention du label, à réaliser ses promesses concernant l'amélioration du quotidien des seniors.

Parlons de ce quotidien... Pour briser l'isolement, prévenir et limiter les fréquentes sensations de confinement et de solitude, il s'agit évidemment de favoriser, quand c'est encore possible, les sorties et les déplacements de la personne âgée, en lui permettant ainsi de rencontrer ses pairs et ses voisins... Il existe quelques lieux privilégiés, essentiels, où nos aînés peuvent apprécier de se retrouver, s'ils le désirent bien sûr : c'est le restaurant de quartier. Non seulement leur motivation est peut-être plus forte pour seulement manger, mais les seniors, grâce à ce rendez-vous, obtiennent des nouvelles des uns et des autres, glanent et partagent des informations sur les manifestations locales ; ils ont aussi la possibilité de programmer l'invitation à table d'un ami ou d'un membre de la famille. Il semble évident que l'occasion du repas, régulièrement servi au resto senior du coin, participe à un certain équilibre dans la vie de la personne âgée et préserve son lien social.

Or voilà que la presse répercute l'annonce de la fermeture de trois foyers-restaurants rattachés à la Ville de Lyon, dans les 1er, 5e et 7e arrondissements (Le Progrès des 13 et 3O avril, 23 mai, 10 et 28 juin, 6 juillet - 20 minutes du 12 mai) De quoi susciter le sentiment d'une contradiction, des inquiétudes, ainsi que des interpellations politiques.

Quelques précisions : pour assurer le service de restauration en direction des personnes de plus de 60 ans qui désirent déjeuner en dehors de chez elles, la Ville fait appel à des divers prestataires, dont l'UGFRL (Union de Gestion des Foyers Restaurants de Lyon) qui bénéficie de la mise à disposition de locaux, à titre gratuit, pour exercer son activité. Cette association, qui assure aussi le portage de repas en résidences ou à domicile pour les personnes âgées, et qui effectue « un travail exceptionnel » (ce qu'aurait exprimé Gérard Collomb), doit faire face à d'importantes difficultés financières depuis plusieurs mois ; une dernière subvention accordée en Conseil Municipal n'a donc pas suffi au rééquilibrage des comptes. Des pétitions ont été signées. Un audit est en cours...

Sont évoqués ces derniers temps pour expliquer la situation critique de l'UGFRL : un ancien détournement de fonds, la baisse du nombre de bénévoles et donc l'augmentation de celui des salariés, la diminution du nombre de repas distribués... La Mairie envisage des solutions pour les personnes concernées par les fermetures : études de nouvelles propositions de confection de repas, appels aux restaurateurs voisins des foyers fermés, transferts de locaux... Cela veut dire bousculer des habitudes, changer les repères, basculer vers un maximum de portage à domicile... Ne pourrait-on imaginer, dans les salles des foyers en question (qui si j'ai bien compris ne servaient pour l'instant qu'à la restauration), d'autres animations (lectures, jeux... et pourquoi pas aides informatiques...) qui attireraient les personnes âgées et les inciteraient à rester déjeuner, favorisant ainsi une meilleure fréquentation du restaurant ? Bon, ce n'est sûrement pas si simple... L'affaire est à suivre.

Je profite de ce message pour donner les dates de la Semaine Bleue qui se déroulera cette année du 17 au 23 février. A la Bib' à Dom', nous avons déjà programmé et préparons pour l'occasion plusieurs animations en résidences et dans les bibliothèques d'arrondissement. Pour en savoir plus sur cette Semaine Bleue, nationale, encore mal connue, vous trouverez des informations en relisant le p'tit mot label et surtout en visitant le site correspondant.

dimanche 3 juillet 2011

lancement


Ça y est, la grande mognoterie est ouverte !

Conçue comme un prolongement de mon p'tit mot et dans un format semblable, la grande mognoterie est un atelier d'écriture en ligne, pour tous, libre et gratuit, où je propose de publier VOS textes, ceux que vous aurez rédigés selon un thème. Ce thème correspond à un mot, pour garder le principe du mognotage, assorti d'une contrainte portant sur le style, la longueur du propos, l'insertion de formules...

Le but ? Offrir un espace d'expression à quelques amateurs d'écriture, occasionnels ou réguliers, souhaitant faire leurs gammes ou simplement participer de temps à autre à une aventure commune.

Rendez-vous donc sur la grande mognoterie ! Prenez connaissance du 1er thème lancé pour l'été, consultez la charte... J'espère que vous vous laisserez tenter un jour ou l'autre !

Parallèlement, mon p'tit mot m'a dit continue sa route bien sûr...