dimanche 27 novembre 2011

lignes


Portée par les vagues,
je me laisse aller...
Lignes d'horizon...


Au gré des lignes
et parcourant l'espace,
je me dé-temps...


(D'autres lignes ou des motifs dans quelques précédents p'tits mots : avril, chiner, dioïque, écrire, motifs, prince.)

2 commentaires:

Michèle RODET a dit…

Comme j'ai un moment pour venir musarder au gré de tes fantaisies afin de me... détempser ??? détempsir ??? je saute sur l'occasion d'attirer ton attention et celle de ton aimable lectorat sur une question :
Pourquoi n'y a-t-il pas de mot en français pour dire le fait de sortir du temps ?
On pourrait en inventer un ? A partir du grec, par exemple : déchroner ou achroner (le temps, en grec, s'écrit "chronos" et se prononce "kronos"). Qui dit mieux ? Ou autre ?

Martine a dit…

Dans "L'inaperçu", Sylvie Germain écrit : "Le temps à la fois se fige et se désheure..."
Le sujet peut aussi être une personne, dans ce cas "se désheurer" correspond à "s'écarter de ses horaires habituels"; un individu peut désheurer un autre, le déranger. Le tracas est alors bénin, on ne sort pas tout à fait du temps. Zut, il faut chercher encore...

Merci de ta visite Michèle ! A très bientôt !