vendredi 18 novembre 2011

suspension


Si les points de suspension laissent vagabonder l'imagination, celle-ci pouvant accommoder le futur à sa guise, les mots suspendus, eux, paroles en l'air, émotions un moment retenues, flottantes, dessinent en se reposant une réalité brutale, un avenir imposé.

Le phénomène me rappelle un peu l'histoire, écrite ici l'an dernier, de cette jeune femme pressée qui se retrouvait pour quelques instants comme dans une bulle...

Aucun commentaire: