mercredi 20 juin 2012

huîtres


"Photographie et justice"

Pourquoi ne pas profiter d'un passage dans le Vieux Lyon, d'ici le 2 septembre, pour entrer dans les musées Gadagne et découvrir, au cœur des salles consacrées à l'Histoire de la ville, d'impressionnantes photographies de Delphine Balley. Cette exposition est organisée, entre autres événements, à l'occasion de l'achèvement de la rénovation du Palais de Justice.

Les six œuvres de l'artiste lyonnaise, curieusement intégrées dans le parcours permanent, montrent des scènes d'intérieur mêlant le réel ordinaire et le fantastique. Elles sont accompagnées, chacune, d'une « histoire » plutôt sordide, à l'allure de fait divers, imaginée et racontée par Frédéric Doyez, avocat pénaliste. Pour exemple, écoutez donc le récit concocté à propos de la composition intitulée Huîtres.

Venu pour admirer les objets et documents de collection recomposant le passé et l'évolution de notre ville, le visiteur jugera peut-être incongrue et provocante la présence de ces tableaux. Cependant, il y a de fortes chances qu'il se laisse surprendre et gagner par un élan de curiosité...

Il est ensuite facile de retrouver, sur internet, d'autres exemples du travail original de Delphine Balley. Ses photographies me semblent constituer des supports insolites exceptionnels pour l'inspiration, l'écriture, la création de scénarios... Elles me donnent fortement envie de prendre la plume pour la tremper dans l'étrange...

lundi 18 juin 2012


Trop-plein
et Vivant ! sont des textes courts, en ligne aujourd'hui sur la grande mognoterie : ils constituent ma contribution au thème 11.
C'est l'occasion de lire aussi les autres compositions reçues autour du mot goutte... ou de choisir un titre au hasard dans l'ensemble du répertoire. Bonnes lectures !

mercredi 13 juin 2012

papaline


Pendant ce dernier week-end passé en Avignon, je l'ai bien cherchée la papaline, si prometteuse de douceur, annoncée toute en chocolat et parfumée à la liqueur d'origan... Je l'ai traquée sur les cartes de desserts et dans les vitrines des confiseurs. Hélas, sans succès... Je n'ai pu me régaler que du joli nom !

Ces deux jours furent cependant une délicieuse récréation, occupée à arpenter les ruelles et les places de la "Cité des Papes", à découvrir son palais et son fameux pont, à contempler le site depuis Villeneuve-lez-Avignon, de l'autre côté du Rhône ! En voici des images ensoleillées et quelques surprises...