mardi 14 mai 2013

écorce

Le pin de Bunge, originaire de Chine, est remarquable pour ses multiples troncs et aussi pour l'aspect de son écorce ; celle-ci me fait penser à des écailles ou aux morceaux d'un puzzle, à la transformation ou à la mue des corps, à nos vies comme des épreuves de patience et composées d'éléments bien fragiles ! Pourtant le pin de Bunge que l'on peut observer au Parc de la Tête d'Or y a sans doute été planté en 1856...


Remarquez ces initiales gravées sur l'écorce... N'est-ce pas comme jeter la clé d'un cadenas d'amour ? Un geste pour le même espoir, la même promesse, de s'engager pour toujours... avec un besoin essentiel de garder la trace de ce défi, défi au monde et au temps !

Aucun commentaire: