lundi 16 novembre 2015

éphémère

Dans l'arrière-port l'eau monte et joue.
La mer fait cœur avec le sable,
modelant une île éphémère...

... effet mer !

lundi 9 novembre 2015

attachement

A lire, à offrir, voici trois livres coups de cœur, trois récits émouvants chacun à leur façon, qui parlent de l'attachement d'un chien à son maître... et réciproquement !



Nous sommes en 1919... Un chien hurle sans répit aux portes d'un local transformé en prison militaire ; il attend son maître qui y est retenu. L'homme incarcéré va confier à son juge, venu l'interroger dans sa cellule, les étapes terribles de son parcours de poilu. Comment est-il arrivé là, dans cette petite ville du Berry, accompagné de son animal extraordinairement fidèle, et pourquoi donc lui fait-on procès ?



Jules est un chien d'aveugle, affecté à une belle jeune femme, Alice, qui va subir une opération pour recouvrer la vue. L'intervention est un succès et Jules doit se mettre au service d'une autre personne malvoyante. Battu par son nouveau maître, il s'enfuit et se réfugie auprès d'un bien brave et fantaisiste vendeur de macarons qui semble être le personnage le plus capable de lui faire rejoindre Alice...



Akira Mizubayashi écrit directement en français un hommage à Mélodie qui fut sa compagne pendant douze années inoubliables. Il relate le quotidien et ses rites qui ont tissé l'incroyable lien ; il décrit avec tendresse les douceurs partagées, les douleurs des séparations et celle de la perte, émaillant sa chronique de références et réflexions, littéraires entre autres...


Bonnes lectures !

lundi 26 octobre 2015

pouce-pied

 Les pouces-pieds à la sauce francophone

Mots intégrés : pouce-pied + chafouin, champagné, dépanneur, dracher, fada, lumerotte, poudrerie, ristrette, tap-tap, vigousse (ce sont les dix mots choisis pour la "Semaine de la Langue Française et de la Francophonie" qui se déroulera du 12 au 20 mars 2016 !

Texte très librement composé à partir d'un fait divers authentique et des articles parus dans Le Télégramme les 5 et 6octobre 2015

***

Deux Espagnols ont été arrêtés le 4 octobre dernier à Crozon, pendant la période de grandes marées, alors qu'à bord de leur fourgonnette exotique à l'allure de tap-tap ils venaient récupérer leur pêche, soit sept caisses contenant ni plus ni moins que 134 kg de pouces-pieds, ces curieux crustacés présents sur nos côtes rocheuses atlantiques les plus abruptes !

Les caisses en polystyrène et plastique transparent ont été découvertes ce fameux dimanche matin, grossièrement dissimulées dans un champ en retrait de la falaise, par un chasseur qui a aussitôt prévenu les gendarmes. Ceux-ci ont immédiatement organisé une surveillance discrète des lieux. Toute la journée ils ont guetté le retour des malandrins, se faisant apporter ristrettes et sandwiches pour rester vigousses. La nuit venue, à la lueur de simples lumerottes installées à la hâte pour ne pas se faire repérer, et juste avant qu'il se mette à dracher violemment, ils ont pu interpeller les contrevenants, ceux-ci bien chafouins sur le coup, comme on peut l'imaginer.

Après avoir saisi le matériel de pêche, outils, combinaisons, caisses, véhicule, et remis les précieux animaux à l'eau, les gendarmes ont interrogé les deux individus appréhendés : ces bourlingueurs confirmés aux expériences diverses allant des poudreries canadiennes aux éruptions volcaniques dans le Pacifique, avouent avoir été aveuglés par l'appât du gain et suffisamment fadas pour oser une pêche périlleuse tout en bas des falaises escarpées de la presqu'île bretonne. Ils seront convoqués au tribunal correctionnel de Quimper courant décembre, à moins qu'ils ne fassent appel d'ici là à quelque champagné parmi leurs relations locales susceptible de faire ajourner l'échéance. Ils risquent gros car la pêche aux pouces-pieds est très réglementée, actuellement autorisée mais limitée à seulement 3 kg par pêcheur !

Le jeu en valait-il la chandelle ? Certes, il est tentant de prendre ainsi des risques sur nos côtes sauvages quand on constate la grande quantité de bestioles qui tapissent les rochers au fond des criques les plus escarpées, et surtout en sachant qu'en Espagne le cours du kilo de pouces-pieds, en vente sous le comptoir de discrets dépanneurs qui approvisionnent les gastronomes amateurs, est actuellement de 100 euros environ ! Apprenez cependant qu'à condition d'arriver certains jours à temps en magasin pour profiter de l'offre, on peut en acheter sans se fouler et en toute légalité, dans les rayons de quelques Leclerc et Intermarché du Finistère pour seulement 13 euros le kilo... A bon entendeur...

***

mercredi 7 octobre 2015

nautile

dans l'onde tranquille
De profil, quel style !


le nautile a l'odorat subtil
des tentacules préhensiles
des mandibules habiles
et un jabot très utile ?


Pour plus d'infos sur le nautile, cliquez sur les expressions et mots colorés du texte.

jeudi 10 septembre 2015

soleil

C'est chaque matin
comme aujourd'hui
- ou presque -
dans mon nouveau décor...
1, 2, 3, soleil !


Et c'est chaque soir
comme hier
- ou presque -
sur mon nouveau bord de mer,
soleil, 3, 2, 1...


dimanche 26 avril 2015

merle

Voici pris sur le fait ce gentil merle noir
qui derrière ma fenêtre de l'aube jusqu'au soir
et même en pleine nuit vient chanter tant d'histoires...


"Chante beau merle chante", dit-on pour laisser causer une personne à l'envi sans avoir la moindre intention de l'écouter. Ainsi l'oiseau traîne une solide réputation de jaseur infatigable, admettons cependant que son bavardage est plutôt remarquable, varié, léger, optimiste : ne considère-ton pas le merle comme le "messager du printemps"?

Pour en savoir plus :
- Identifier les oiseaux du jardin et des parcs au printemps et en été
- Ecouter un enregistrement du merle noir
- Le merle et ses dictons

__________

"Vert des jeunes moissons, parfum des violettes, trilles de l'alouette, roulades du merle, pluie de soleil, douceur de l'air ! Quand je chantonne ces mots-là, faut-il en dire davantage pour ta louange, jour de printemps ?" (Aldebert von Chamisso de Boncourt)

jeudi 26 mars 2015

mars

Mars
Au bord de l'océan
Savourer les beaux jours
S'offrir un croissant de paradis


Mars
Sous le ciel changeant
S'amuser à guetter le soleil
Se moquer de la course des nuages


Mars
Au seuil du printemps
Goûter les couleurs, la lumière
Se ravir des belles humeurs de la saison

lundi 9 mars 2015

azami


(Azami est un prénom japonais féminin. Sa signification est "fleur de chardon")

Charmée par le style et l'ambiance de Azami, paru en ce début d'année chez Actes Sud, je me suis procurée dans la foulée les précédents ouvrages de Aki Shimazaki, deux cycles composés chacun de cinq volumes courts : 

- Le poids des secrets : 1- Tsubaki, 2- Hamaguri, 3- Tsubame, 4- Wasurenagusa, 5- Hotaru

- Au coeur du Yamato : 1- Mitsuba, 2- Zakuro, 3- Tonbo, 4- Tsukushi, 5- Yamabuki

Quel bonheur de lecture ! L'auteure, née au Japon, vit à Montréal depuis plus de vingt années et écrit en français. Replaçant toujours les évènements particuliers et familiaux de ses héros ordinaires dans l'histoire de son pays d'origine, évoquant les grandes catastrophes, les guerres, les migrations et les religions, elle dit les faits, la nature ainsi que le quotidien, elle décrit les sentiments et l'intimité, tout cela d'une manière simple et si délicate que le lecteur se sent comme envoûté par les mots. Le narrateur change, on s'attache à chaque personnage, on est impatient de connaître et comprendre les parcours personnels, les choix, les drames et les faiblesses, on lit chaque chapitre en espérant le prochain, chaque petit livre en espérant la suite, on éprouve au bout de chaque série l'envie de tout relire !

Le cycle que j'ai préféré est Le poids des secrets.

Azami  est le premier élément d'une nouvelle pentalogie, à suivre donc...

mardi 17 février 2015

silhouette

Toujours son profil
Captive les regards
Fier, élégant, zen


Pour réaliser ce type d'exercice, il suffit de dessiner le contour de l'animal ( mais on peut choisir un tout autre sujet ) puis on sature l'espace tout autour de la silhouette en utilisant divers motifs ( à piocher dans un répertoire de modèles zentangle ou à imaginer pour l'occasion )...

mardi 20 janvier 2015

confidences


Entretien à risque est'un texte que j'ai écrit en 2011 "au fil de l'écriture", sorti de l'ombre et accommodé spécialement pour la mognoterie autour du mot idéal. Un journaliste y recueille les confidences de l'auteure d'un best-seller intitulé Bourrelets intimes... Messieurs, laissez-vous séduire !