lundi 26 octobre 2015

pouce-pied

 Les pouces-pieds à la sauce francophone

Mots intégrés : pouce-pied + chafouin, champagné, dépanneur, dracher, fada, lumerotte, poudrerie, ristrette, tap-tap, vigousse qui sont les dix mots choisis pour la Semaine de la Langue Française et de la Francophonie qui se déroulera du 12 au 20 mars 2016 !

Texte très librement composé à partir d'un fait divers authentique et des articles parus dans Le Télégramme les 5 et 6octobre 2015

***

Deux Espagnols ont été arrêtés le 4 octobre dernier à Crozon, pendant la période de grandes marées, alors qu'à bord de leur fourgonnette exotique à l'allure de tap-tap ils venaient récupérer leur pêche, soit sept caisses contenant ni plus ni moins que 134 kg de pouces-pieds, ces curieux crustacés présents sur nos côtes rocheuses atlantiques les plus abruptes !

Les caisses en polystyrène et plastique transparent ont été découvertes ce fameux dimanche matin, grossièrement dissimulées dans un champ en retrait de la falaise, par un chasseur qui a aussitôt prévenu les gendarmes. Ceux-ci ont immédiatement organisé une surveillance discrète des lieux. Toute la journée ils ont guetté le retour des malandrins, se faisant apporter ristrettes et sandwiches pour rester vigousses. La nuit venue, à la lueur de simples lumerottes installées à la hâte pour ne pas se faire repérer, et juste avant qu'il se mette à dracher violemment, ils ont pu interpeller les contrevenants, ceux-ci bien chafouins sur le coup, comme on peut l'imaginer.

Après avoir saisi le matériel de pêche, outils, combinaisons, caisses, véhicule, et remis les précieux animaux à l'eau, les gendarmes ont interrogé les deux individus appréhendés : ces bourlingueurs confirmés aux expériences diverses allant des poudreries canadiennes aux éruptions volcaniques dans le Pacifique, avouent avoir été aveuglés par l'appât du gain et suffisamment fadas pour oser une pêche périlleuse tout en bas des falaises escarpées de la presqu'île bretonne. Ils seront convoqués au tribunal correctionnel de Quimper courant décembre, à moins qu'ils ne fassent appel d'ici là à quelque champagné parmi leurs relations locales susceptible de faire ajourner l'échéance. Ils risquent gros car la pêche aux pouces-pieds est très réglementée, actuellement autorisée mais limitée à seulement 3 kg par pêcheur !

Le jeu en valait-il la chandelle ? Certes, il est tentant de prendre ainsi des risques sur nos côtes sauvages quand on constate la grande quantité de bestioles qui tapissent les rochers au fond des criques les plus escarpées, et surtout en sachant qu'en Espagne le cours du kilo de pouces-pieds, en vente sous le comptoir de discrets dépanneurs qui approvisionnent les gastronomes amateurs, est actuellement de 100 euros environ ! Apprenez cependant qu'à condition d'arriver certains jours à temps en magasin pour profiter de l'offre, on peut en acheter sans se fouler et en toute légalité, dans les rayons de quelques Leclerc et Intermarché du Finistère pour seulement 13 euros le kilo... A bon entendeur...

***

mercredi 7 octobre 2015

nautile

dans l'onde tranquille
De profil, quel style !


le nautile a l'odorat subtil
des tentacules préhensiles
des mandibules habiles
et un jabot très utile ?


Pour plus d'infos sur le nautile, cliquez sur les expressions et mots colorés du texte.

Pour plus d'infos sur le Zentangle, rendez-vous sur les p'tits mots précédents : Zentangle, regard, silhouette, bonne année 2015, orchidée

jeudi 1 octobre 2015

marche

L'idée du thème 47, thème d'octobre 2015 sur la nouvelle mognoterie, autour du mot marche, m'est venue suite à la visite de l'exposition Giacometti au Fonds Hélène et Edouard Leclerc pour la Culture à Landerneau. Cette exposition vient d'être prolongée jusqu'au 1er novembre. Parmi les œuvres présentées on peut admirer notamment La Femme qui marche et L'Homme qui marche. Parallèlement à cette exposition était organisé un concours, intitulé Marche avec Giacometti, consistant à proposer une création originale inspirée par l’œuvre "en mouvement" de l'artiste. Voici ma participation...